L'Astronome Eclipse

Lunette 135/2000

J'ai acquis cette lunette en Août 2020. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet instrument s'avère particulièrement imposant ! Avec une focale de 2 mètres, le tube de la lunette se voit de loin ! La 135 a été concue à St Césaire en 1963. Il s'agit d'un modèle unique construit pour le compte de l'astronome Jacques Graux (membre de la Société Astronomique de France, astronome à l'Observatoire d'Alger). Cet instrument est spécialisé dans l'observation planétaire. Avec son rapport f/d de 15, on obtient des images presque dépourvues de chromatisme et il est possible d'accéder à de forts grossissements. 

Lors de sa fabrication, la lunette a été mesurée et contrôlée par la maison Secretan. Je dispose d'ailleurs des accessoires d'origine, fournis évidemment par Secretan (oculaires, renvoi-coudé, filtres colorés, chercheur droit). 

L'objectif a été taillé par Robert Porter, un astronome ayant travaillé dans les ateliers d'optique de Chicago. Il s'agit d'un objectif achromatique de type Fraunhofer, à priori sans traitement anti-reflet. Le tube n'est ni plus ni moins qu'un... tuyau de poële ! Plus précisément, ce tube est en cuivre rouge écroui. J'avoue que c'est simple et efficace. L'intérieur du tube est peint en noir pour limiter les réflexions de lumière parasite. J'envisage à long terme d'introduire des baffles pour éliminer les derniers reflets lumineux résiduels, mais un tel travail n'est pas simple sur un tube de deux mètres... Le porte-oculaire est constitué d'un tube coulissant en laiton. 

Lunette 135/2000 (image Jean-Baptiste Faupin)

Le trépied d'origine, uniquement composé de fer, est indémontable et non-pliable. D'ailleurs, il ne loge pas dans tous les coffres de voitures ! A son sommet se trouve une fourche alt-azimutale. Etant donné l'envergure de cette monture, j'ai choisi d'employer un second trépied pour des raisons évidentes de transportabilité. Provisoirement, la 135 est installée sur une monture Vixen GP-DX. La photo du nouveau trépied sera disponible prochainement. 

→ Diamètre de l'objectif : 135 mm 

→ Focale : 2 000 mm 

→ Rapport f/d : 15 

→ Clarté : / 

→ Grossissement maximum utile (théorique) : 337 fois 

→ Grossissement résolvant (théorique) : 135 fois 

→ Plus petit détail visible sur la Lune : 1,5 km 

→ Pouvoir séparateur : / 

→ Magnitude limite (théorique) : / 

→ Optique : Doublet achromatique non-traité, type Fraunhofer 

→ Masse de l'ensemble (tube) : 8 kg 

→ Temps d'absorption d'une vibration : 4 secondes 

Ajouter un commentaire